Plan du Site
Accueil
Les résiliences
Le pentagramme de l'entreprise résiliente
L'Identité
La composante comportementale
Crise
La Boite à Outils
La Mise en oeuvre
Exemple de Mise en Oeuvre
Lexique
Sitographie
Bibliographie
Les événements à venir
Les événements antérieurs
Les publications
L'association CIRERO
Les auteurs
Les partenaires
Contact
Liens
Weblog
Livre d'or
Nouvelle page
 
   
 


                                                                                         (retour à la page d'accueil)

  • Les bouleversements véhiculés au sein de l’organisation interpellent l’individu.
  • En fonction de l’intensité des turbulences, ils peuvent prendre des allures de crise
  • La personne est sollicitée au niveau de son identité personnelle et individuelle
  • L’identité n’est pas figée, la crise d’identité est une situation de trouble individuel profond, qui marque une période de transition.
  • A partir du moment où l’identité vacille, elle entre en crise et une perte d’appartenance s’installe.
  • Comment est vécue l’identité avec le collectif, au sein d’une entreprise.
  • L’identité organisationnelle est interpellée à son tour, qu’elle est la nature de la crise d’identité organisationnelle.
  • Au cours de cette période de turbulences un choix se présente : –se replier sur soi et laisser l’événement prendre toute la place –exploiter sa capacité de résilience pour l’affronter et saisir l’opportunité de rebondir.
  • Dans ce contexte, on peut observer l’émergence d’une sorte de « contrat psychologique » dans lequel l’individu et l’organisation peuvent s’investir différemment, à savoir l’engagement.
  • Celui-ci s’articule sur un partenariat « motivation-émotion-pensée ». Nous ouvrons ainsi des voies complémentaires aux théories du comportement organisationnel.

Explicitation du pentagramme de l’entreprise résiliente

Notre démarche, est représentée dans ce que l’on a dénommé « le pentagramme de l’entreprise résiliente ». Sur ce dessin nous avons défini cinq phases, dont chacune d’elle est liée à l’autre, nous nous positionnons dans une démarche systémique. Dans un second temps nous reprenons chacune des phases qui à leur tour sont dessinées en cinq phases. L’ensemble formant une structure logique muni d’un fil rouge entre chaque élément composant la globalité de la recherche.