Plan du Site
Accueil
Les résiliences
Le pentagramme de l'entreprise résiliente
L'Identité
La composante comportementale
Théories de la motivation
Théorie des émotions
Les sentiments
L'empathie
La compassion
La création de sens
Crise
La Boite à Outils
La Mise en oeuvre
Exemple de Mise en Oeuvre
Lexique
Sitographie
Bibliographie
Les événements à venir
Les événements antérieurs
Les publications
L'association CIRERO
Les auteurs
Les partenaires
Contact
Liens
Weblog
Livre d'or
Nouvelle page
 
   
 


                                                                                         (retour à la page d'accueil)

Le postulat de base des organisations est que l’on peu à la fois améliorer la satisfaction des travailleurs et augmenter leur rendement au travail.

Discipline scientifique qui étudie  l ’impact des individus, des groupes et de l ’organisation sur le comportement des individus dans l ’organisation.

Le comportement organisationnel est une discipline relativement jeune qui a connu un essor considérable au cours des dernières décennies. Cette discipline a pour mission d’analyser et d’expliquer les comportements, les émotions et les processus cognitifs des individus, d’expliquer leur apparition, leur maintien ou leur disparition, ainsi que de découvrir la signification du comportement des organisations dans leur lutte pour devenir de plus en plus compétitives en vue d’assurer leur survie dans un environnement planétaire rempli d’incertitude.

Les entreprises subissent de multiples influences tant de l’intérieur que de l’extérieur.

Les influences internes comprennent essentiellement trois facteurs en interactions constantes : l’individu, les groupes et le système organisationnel.

L’entreprise est soumise à des influences externes. Ces influences comprennent les systèmes politiques et la législation, les centrales syndicales, la clientèle, la concurrence, les valeurs culturelles et la conjoncture économique.

Lectures conseillées


Documents joints

 

Résilience organisationnelle Rebondir face aux turbulences :
Consultez les pages 39 à 53