Résilience Organisationnelle Association CIRERO Centre d'Ingénierie et de REcherches en Résilience des Organisations
Home » Les résiliences » Résilience ingénierie

Résilience ingénierie

Résilience ingénierie

Résilience ingénierie

Une approche « Business Resilience » est devenue nécessaire afin de mettre en œuvre des solutions plus conformes aux exigences de gouvernance d’entreprise. La philosophie de cette démarche s’oriente vers une sorte de renforcement des défenses immunitaires de l’entreprise face aux risques. En continuant à paraphraser sur cette analogie médicale, l’objectif de la résilience est d’appliquer un « vaccin » à l’entreprise afin de renforcer ses capacités d’absorber le choc d’un sinistre plutôt que d’appliquer une thérapeutique de gestion de crise. De nombreux constructeurs ont déjà intégré cette approche dans leurs produits : Cisco, IBM, HP orientent les équipements qu’ils proposent vers une résilience hardware.

Du point de vue des entreprises, ceci est une première étape mais ce n’est pas suffisant. La mise en œuvre de la résilience doit également toucher les processus et la structure même de l’organisation. Nous devons donc orienter les démarches de continuité des affaires vers un réengineering des activités.

L’étape fondamentale du plan de résilience est une étude de « resilience capability » de l’entreprise afin de modéliser de façon fine les processus fondamentaux de fonctionnement et leurs risques de dysfonctionnement. La phase suivante, à savoir la conception du plan de résilience, doit mettre en œuvre d’une part les éléments pro-actifs de gestion des risques et les éléments réactifs de gestion des impacts.

Par éléments pro-actifs nous entendons la modification des processus d’affaires de manière à les rendre quasi-insensibles aux risques mais également tous les moyens de contrôle et de gestion (politiques de sécurité, moyen de contrôle et d’évaluation). Le plan de continuité reste un élément indispensable et complémentaire qui gère les situations de crise inévitables sur lesquelles l’entreprise n’a pas de contrôle (menaces environnementales, menaces externes) ou celles dont les mesures proactives sont jugées inapplicables.

La continuité doit donc s’adapter face aux nouveaux enjeux du monde des affaires et migrer vers la résilience. De nouveaux outils méthodologiques vont émerger afin de transformer ce concept en réalité. Ceci constitue un défi stratégique pour les futurs projets de réorganisation des entreprises.C’est à cette recherche que nous nous sommes attelés, la résilience comme outil de gestion de crise et de continuité.

Lectures conseillées
La principale approche de la sécurité industrielle est l’ingénierie de la résilience. La résilience est définie comme une qualité intrinsèque ou une habilité d’un système ou d’une organisation à ajuster son fonctionnement face aux changements et aux perturbations afin qu’il puisse poursuivre son activité après un problème majeur ou en présence d’un stress continu.
http://www.resilience-engineering.org